THE DRIVE

a film by Guillaume Le Vallois

ENGLISH


Une Performance d'Est en Ouest

Road movie documentaire, The Drive nous emmène à bord d’un taxi à la rencontre d’artistes américains, et de communautés à la marge des musées et galeries officiels. Les plasticiens transforment cette icône new-yorkaise en canevas, délivrant ainsi progressivement une conception collective de la création artistique.


Synopsis

Le drive est cette force qui nous meut vers la concrétisation de notre désir cristallisé sur un objet. C’est par extension ce que Spinoza décrit comme le conatus: la volonté de persévérer dans son être et d’accroitre sa puissance d’agir.

The Drive nous emmène à bord d’un taxi à la rencontre d’artistes américains, et de communautés à la marge des musées et galeries officiels. Chacun d'eux est invité à intervenir sur la voiture qui sert de « toile » commune. Le véhicule-canevas met en lien des créateurs de New-York à San Francisco, établissant ainsi une cartographie géo-artistique. En quittant son environnement urbain et sa fonction première pour rejoindre les grands espaces, l’icône new-yorkaise devient l’objet d’un détournement et crée ainsi une œuvre singulière. Au fil des rencontres, se dessine une forme d’éthos américain qui nous rappelle à une expérience tangible, celle du mouvement, au-delà des frontières avec l’Autre et des paysages artistiques standardisés.

Note du réalisateur

Cette performance est une manière expérimentale de créer une œuvre collective en invoquant différents médiums. Le film s’intéresse à la motivation première qui pousse les artistes à créer (par extension à celle de l’être humain en général), à leurs désirs, leur folie et leur conscience commune. C’est un projet réalisé sur le vif afin de s'imprégner au mieux des rencontres et de capter la vivacité des artistes sur le moment. Cela donne au film cette énergie vivifiante et son caractère spontané qui convient si bien au sujet.

Interviews

Les entretiens sont construits autour d’un question centrale : What drives you ? Chaque artiste parle de son expérience, de sa compréhension de sa démarche et de ce qui le pousse à créer.

Artistes

Les artistes ont été contacté·e·s au préalable ou rencontré·e·s sur le vif. Les principaux types d’art déclinés sur le taxi sont les suivants : peinture, collage, graffiti, sculpture, série-graphie, gravure, céramique. Des musiciens ont également contribués à la bande son.

Itinéraire

New York - Cleveland - Detroit - Chicago - Saint Louis - Kansas City - Denver - Salt Lake City - Corvallis - Portland - Spokane - Seattle - Cobb Mountain - San Francisco



People behind the wheel

Guillaume Le Vallois est un réalisateur indépendant franco-suisse basé à Lausanne. Né à Cannes, il a étudié l’histoire du cinéma, la littérature américaine et le chinois. En 2016, son court-métrage « De la Boue sur l’Asphalte » gagne le 1erprix du concours « Post Car World » the l’EPFL. Début 2018, il termine son premier long métrage documentaire, The Drive.

Maoya Bassiouni is a water resources researcher and artist. Her projects are experiments mixing photography, algorithms, and psychogeography, inspired by a scientific approach to reveal and simplify patterns in the environment - randomness and interactions [www.eye-ris.net]